Agenda du CCIC pour le deuxième trimestre de 2015

8 avril 2015   réunion de travail du groupe « veille à l’UNESCO ».

10 avril 2015    réunion de travail du groupe « communication »

29 avril 2015    réunion de travail du groupe « communication »

11 mai 2015    réunion de travail du groupe « prospective et propositions »

12 mai 2015    conseil d’administration et assemblée générale

18 mai 2015    réunion de travail du groupe « veille à l’UNESCO ».

21 mai 2015    réunion de travail du groupe « communication »

11 juin  2015    réunion de travail du groupe « communication »

23 juin 2015    réunion de travail du groupe « prospective et propositions »

24 juin 2015    conseil d’administration

29 et 30 juin    participation au forum « Rôle des femmes dans la lutte contre la pauvreté »

le CCIC proche d'Isabelle Prime petite nièce d'Anne Marie Audic

Isabelle Prime (à droite) et son interprète
Isabelle Prime (à droite) et son interprète

Chers Amis

L’actualité nous plonge dans la dramatique réalité vécue depuis le 24 février par Isabelle Prime, petite nièce de notre regrettée amie Anne Marie Audic.

Le CCIC rappelle à tous ses amis le besoin de prier pour elle et pour sa famille, certains pourront aussi s’unir par une journée de jeûne le vendredi 5 juin. Cet appel rejoint les appels d’autres Associations à prier pour les milliers de persécutés dans les zones de conflits.

Dans l’attente de la libération d’Isabelle unissons nos prières.

Christine Roche, présidente

Chronique romaine par Christine Roche

(13 au 17 avril 2015)

Rencontre avec le pape François

Madame Odile Moreau présente Madame Christine Roche (à gauche) au Saint Père
Madame Odile Moreau présente Madame Christine Roche (à gauche) au Saint Père

Le samedi 18 avril, le Saint Père accordait une audience privée à l’ACISJF. A la présentation d’Odile Moreau il a répondu par un discours dont voici un court extrait : « Que le regard miséricordieux du Père nous touche et nous aide à accueillir nos pauvretés pour aller de l’avant avec confiance, et nous engager ensemble dans cette « révolution de la tendresse » dont Jésus nous a ouvert le chemin par son incarnation !

Puis il a salué les invités, leur demandant de prier pour lui. Le CCIC lui a remis un exemplaire des Actes du colloque « famille, patrimoine mondial de l’humanité ? » accompagné d’une lettre l’assurant de notre fervente prière.

La richesse des contacts pris durant cette semaine romaine me permet de mieux ajuster la place du CCIC, tant en lien avec le Saint Siège qu’en direction des ONG membres du réseau. Je remercie l’ACISJF-IN VIA d’avoir permis au CCIC de vivre les jours intenses de sa XXVème Assemblée générale, lieu de rencontres internationales qui permettent aux différentes cultures de construire ensemble un monde meilleur.

Rencontre avec les déléguées de l’ACISJF-IN VIA

A l’invitation de sa présidente Odile Moreau, j’ai rejoint en avril dernier l’Assemblée générale de l‘ACISJF –IN VIA, OING membre du CCIC. Environ 70 participants venant d’Afrique, d’Amérique latine, d’Europe, ou du Liban se sont ainsi retrouvés en Italie pour cette 25ème Assemblée générale; la précédente avait eu lieu à Tarija en Bolivie en 2009. Les organisatrices de cet événement avaient choisi la petite ville médiévale de Fiuggi située sur la route de Rome à Naples dans la région de Ciociaria au pied du mont Ernici, bien connue des romains pour ses sources thermales.

04L’ACISJF-IN VIA se mobilise en particulier pour le respect de la dignité humaine des femmes migrantes ou réfugiées et des mineures. Ces priorités ont été les thèmes de plusieurs séminaires internationaux de formation pour les animateurs et responsables de centres d’accueil : « jeunes femmes et migration » à Brazzaville, « mères à l’âge mineur : prévenir, accompagner, agir » à Yaoundé au Cameroun en novembre 2014.

Cette ONG a le souci de faire évoluer les solutions pour être toujours plus proche des personnes en danger et agir avec efficacité dans des situations inédites et dramatiques.

Le témoignage de Sœur Georgette Tannouri sur le drame vécu par le Liban et ses millions de réfugiés a montré la tâche immense et quasiment impossible des associations. Malgré leurs faibles moyens ces associations accueillent les migrants ayant tout perdu.

Une meilleure connaissance des pratiques et des convictions qui animent les représentantes engagées sur le terrain me permet maintenant d’avoir, sur ces sujets, une parole beaucoup plus crédible au sein des groupes de travail à l’UNESCO.

Le Père Trauffer, op, assistant ecclésiastique, venu du Guatemala a rappelé avec une foi vibrante l’enracinement de la mission de l’ACISJF-IN VIA dans la joie de l’Évangile et sa confiance dans les fruits du pontificat de François.