les Soutras bouddhiques, héritage spirituel de l’humanité

expolotus2016Du 2 au 10 avril, se tient à l’UNESCO une belle présentation, conçue et réalisée par l’association culturelle Soka (France) avec le concours de l’institut de philosophie orientale de Tokyo ( Commissaire de l’exposition) et en partenariat avec des associations, académies ou instituts russe, indien, chinois, allemand et français.

Richesse et variétés des thèmes offerts aux visiteurs, de l’histoire, de la pédagogie, des illustrations cartographiques, et aussi, parce que c’est important, des présentations d’œuvres artistiques, tout se conjugue pour inviter à la réflexion, bonne mise en valeur de ce patrimoine de l’humanité aux multiples facettes, d’où ressort une spiritualité qui transcende le temps et l’espace.

 Le site internet de l’exposition

Madame Maha El Khalil Chalabi Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO

« En nommant Maha Chalabi, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, nous honorons l’engagement exceptionnel d’une amie de l’UNESCO, la Grande Dame de Tyr  pour la sauvegarde de ce rendez-vous mythique, des civilisations au croisement des cultures d’Orient et d’Occident » a déclaré Madame Irina Bokova, Directrice Générale de l’UNESCO.

« Je veux saluer le dynamisme et le dévouement que vous consacrez depuis des années à la protection de Tyr, au travers de la Fondation Tyr et de la Ligue des Citées Phéniciennes » a ajouté Monsieur Eric Falt, Sous-Directeur pour les Relations Extérieures de l’UNESCO, Sous-secrétaire Général de l’ONU.

Maha Chalabi, dans ses remerciements, a rappelé que la Ligue avait reçu le soutien des ONG partenaires officiels de l’UNESCO au Forum de Beijing et que cette distinction était une incitation à s’engager davantage au service de la Culture et de la Paix.

Madame Maha El Kahil Chalabi
Madame Maha El Khalil Chalabi Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO

 

(lire la transcription des remerciements de Madame Chalabi)

Le 17 février, au Siège de l’UNESCO, Madame Maha EI-Khalil Chalabi a été nommée Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO pour son action pour la sauvegarde de Tyr. Femme d’action en rassemblant des bonnes volontés autour de l’Association Internationale pour la Sauvegarde de Tyr, en créant la Fondation TYR pour mener à bien les projets prévus dans le cadre de la Campagne de l’UNESCO en faveur de TYR, et en mobilisant un programme international de grande envergure avec la Ligue de 47 Cités Cananéennes, Phéniciennes et Puniques.

Maha Chalabi qui a rassemblé une grande collection d’objets phéniciens, innove avec un musée virtuel qui rendra accessible sur le Net les trésors de Tyr  et fait profiter d’ un grand savoir de spécialiste, au travers de sa thèse de Sorbonne des rapports Orient-Occident.

Au cours de cette cérémonie qui rassemblait le Délégué permanent du Liban à l’UNESCO, les ministres Hervé de Charette et Christian Pierret, l’ancien Ambassadeur au Liban Paul Blanc, absente pour les funérailles de Boutros–Ghali, Madame Irina Bokova a transmis son discours par vidéo (lire la transcription) et a été représentée par Monsieur Eric Falt, Sous-Directeur pour les Relations Extérieures de l’UNESCO, Sous-secrétaire Général de l’ONU (lire la transcription).

Madame Christine Roche présidente du CCIC (gauche) félicite Madame Maha Chalibi pour sa nomination d'Ambassadrice de bonne volonté
Madame Christine Roche présidente du CCIC (gauche) félicite Madame Maha Chalabi pour sa nomination d’Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO

Madame Christine Roche, Présidente du CCIC-UNESCO, qui a trouvé une grande synergie avec Madame Maha Chalabi au cours du Forum sur le rapprochement culturel de Beijing en juillet 2015, a souligné combien, dans un discours émouvant, Maha Chalabi avait insisté sur la force de son engagement pour le dialogue interculturel : « Le respect mutuel et la compréhension entre les peuples sont à même de construire la paix dans l’esprit des hommes »