Mission du CCIC

Le CCIC, plate-forme de rencontres des OING et des Associations chrétiennes

Le CCIC veut faciliter les relations entre ses membres pour une meilleure connaissance mutuelle en vue de mettre en place des actions communes vers l’UNESCO

Le CCIC se présente comme un laboratoire de réflexions où s’élabore, dans le erspect le plus strict des particularités, une pensée catholique ou d’inspiration chrétienne spécifique aux OING.

Le CCIC, plate-forme d’analyse des programmes de l’UNESCO

Haut-lieu de la laïcité, l’UNESCO bâtit ses programmes en référence aux valeurs universelles des Droits de l’Homme. Le CCIC et les OING membres sont fondés à se livrer à une lecture chrétienne des programmes de l’UNESCO : éducation, culture, éradication de la pauvreté, développement durable, dialogue entre les cultures, jeunesse, science et éthique, Droits de l’Homme, prévention des conflits et culture de la non-violence.

A partir de son statut de partenaire de l’UNESCO, le CCIC a vocation de faire connaitre auprès de l’UNESCO, les fruits de cette lecture. Cette voix ne peut faire défaut dans l’actuel changement de société.

Le CCIC, espace de formation pour des projets au service de l’Homme

Le CCIC veut répondre aux attentes des OING ou autres associations. Il tient aussi à les anticiper : stages, sessions, colloques, rencontres périodiques. Ainsi le CCIC rejoint-il les besoins des OING membres qui voudraient trouver les outils dont elles ne disposent pas.

Le CCIC force de contribution aux projets de l’Eglise, des Conférences épiscopales et d’autres organisations chrétiennes internationales.

Missionné par le Forum des OING de Rome et par le Conseil pontifical de la culture, le CCIC fédère les organisations en charge d’éducation et de culture.

Le CCIC se met au service des Conférences épiscopales de l’Eglise universelle et de toutes les instances chrétiennes internationales pour leur apporter son expertise.

Le CCIC, une voix chrétienne de la Société civile à l’UNESCO.

OING, fondations culturelles, religieuses et humanitaires, entreprises et mécènes désireux de promouvoir un humanisme chrétien, trouvent dans le CCIC un relais officiel pour exprimer avec force leurs convictions et préoccupations.