Espoir : flamme, feu et flambeau

La flamme de mon espoir s’est allumée en croisant le regard des autres. Le regard d’êtres humains marginalisés, humiliés, qui malgré leurs souffrances reflétait la dignité et le courage. C’est cet espoir qui m’a guidé dans le choix de mes études, de mes engagements et de mon mode de vie.

Nés de cet espoir, mes actes tendent à la réhabilitation des marginalisés, à l’exercice de la justice sociale et à l’avènement de la paix.

Mon espoir est malmené au quotidien par les doutes et les violences, qui me font parfois baisser les bras. Il me faut alors puiser à nouveau dans ces mêmes regards pour me redynamiser et continuer d’avancer.

Les divers bouleversements de notre époque interrogent bon nombre de citoyens qui sont à la recherche d’un sens et d’un équilibre. Pour y répondre de manière harmonieuse et durable, nous devrions dépasser nos divisions et unir nos fragiles flammes d’espoir pour qu’elles deviennent torche, feu et flambeau.

Pour INDP

Augustin Brutus Jaykumar

Pondichéry le 25.12.2016