« Éducation à la citoyenneté mondiale : conditions propices et perspectives »

À l’occasion du lancement de la publication de l’UNESCO « Éducation à la citoyenneté  mondiale : préparer les apprenants aux défis du XXIe siècle », un débat a été organisé, à la Maison de l’UNESCO vendredi 16 mai 2014, par le secteur de l’éducation et la Délégation permanente de l’Autriche auprès de l’UNESCO en partenariat avec les Délégations permanentes de la Colombie, du Kenya, de la Mongolie, République de Corée et de la Tunisie sur

« Éducation à la citoyenneté mondiale : conditions propices et perspectives »

Leeducation à la citoyennetés déclarations ont porté sur :

      Le droit à l’éducation inscrit dans la convention sur les droits de l’homme,

      La promotion de la paix dans le respect de la diversité culturelle. Attitude essentielle dans le cadre de la mondialisation,

      Le respect du développement durable

      Le besoin d’éthique commune pour une éducation fondée sur des principes universels.

L’éducation consiste à apprendre à être, apprendre à vivre ensemble et apprendre à connaître. Elle crée les conditions propices à la mise en œuvre d’une citoyenneté mondiale dont les jeunes seront porteurs. Ces jeunes représentent 40% de la population mondiale. Ils sont mobiles, informés grâce aux médias, connectés avec ce qui se passe dans le monde grâce à internet. Beaucoup sont prêts à s’engager.

Cette matinée s’est terminée autour d’un buffet offert par la délégation d’Autriche.

Marie-Christine LATTES