Programme Hydrologique International – Réunion technique


Réunion technique des membres du Bureau
du Programme hydrologique international (PHI)

16 et 17Janvier 2019

Le Programme est actuellement dans sa huitième phase (IHP – VIII) qui doit se terminer en 2022.


Évaluation à mi-échéance de la huitième phase (IHP – VIII de 2014 à 2021) :

Elle a été confiée a l’IEEP (Institute for European Environment Policy). Elle a débuté par le recueil des données issues d’une revue de la littérature disponible, des interviews semi-structurés (?) entre juillet et septembre 2018. Il est important de noter des divergences de vue sur la partie évaluation de la position stratégique et qu’un alignement était nécessaire avec l’Agenda 2030 de l’ODD.

La majorité des correspondants confirme que le PHI avance correctement sur les thèmes de la Phase VIII (voir ces thèmes en pièce jointe).

Une amélioration dans la coordination entre les différents partenaires de la Famille de l‘Eau de l’UNESCO est constatée et le rôle du PHI est largement reconnu.

Les facteurs qui affectent cette Phase VIII sont liés au manque de ressources en raison du retrait total ou partiel de certains pays du financement de l’UNESCO (USA, Israël, Royaume Uni…) Cette insuffisance a été partiellement compensée par l’accroissement des financements extra-budgétaires. L’efficacité du PHI a aussi été augmentée avec une meilleure utilisation des ressources.

Un détail de la distribution des dépenses devra être fourni.

L’examen du programme tend à faire ressortir une attention pour des préoccupations transversales qui renvoient bien aux missions ou aux priorités de l’Unesco : la paix, la sécurité, le genre, l’Afrique… Mais sur certains points, comme le genre ou le soutien apporté aux jeunes professionnels de l’eau, les résultats restent insuffisants par rapport à ce qui pourrait être escompté.

Cette évaluation de la huitième phase sera une donnée de base pour le suivi de la neuvième phase à venir. Elle devra inclure une analyse détaillée d’écart entre objectif et réalisation.

Il est important de rappeler que le PHI est le seul programme intergouvernemental au sein de l’ONU qui soit dédié à l’eau douce. Ceci doit être défendu dans le groupe UN-Eau.


Pistes d’amélioration de la neuvième phase (IHP – IX de 2022 à 2029) :

  • Mieux intégrer les desiderata et commentaires des organisations gouvernementales ;
  • Chasser toute idée nouvelle ;
  • Mieux faire ressortir les incertitudes dans les conclusions des études produites ;
  • Mieux insérer dans le PHI les sciences sociales et les questions touchant à la formation ;
  • Conformément aux orientations que souhaite l’UNESCO, impliquer le PHI dans le sujets concernant le développement de l’Intelligence Artificielle, comme par exemple, la mise en œuvre d’algorithmes d’optimisation des paramètres pris en compte dans les études ;
  • Créer des solutions pratiques en matière de gestion de l’eau qui permettent aux décideurs sur le terrain d’arrêter leur choix de façon pertinente.


Moyens mis en œuvre par le PHI:

  • 15 groupes d’Experts à travers le monde proposent de nouveaux sujets à débattre en Phase IX ;
  • 6 Membres (1 par région) retiennent les propositions à développer.

Méthodologie revisitée :

  • Avoir des liens avec des entités gouvernementales est primordial. Les études académiques ont peu d’influence s’il n’y a pas de relais politiques locaux ;
  • Les comités scientifiques ne doivent pas rester dans leurs laboratoires. Leur rôle dans l’éducation et la prise en compte des relations sociales spécifiques ne doit pas être perdu de vue. Ces deux dimensions sont à traiter dans tous les cas. Point spécifique important : la nécessité d’améliorer plus encore la qualité des données mobilisées à l’appui des études.

Planning du développement de la phase IX :

  • Janvier 2019 : publication de la version zéro pour consultations régionales ;
  • Décembre 2019 : publication de la version 1 du plan de la Phase IX ;
  • Août 2020 : approbation de la version 2 par le 41ème conférence de l’UNESCO ;
  • Deux rounds de discussions sont ensuite prévus ;
  • Janvier 2022 : implémentation de la Phase IX.

Changement de nom :

Le PHI devient le « Programme Hydrologique Intergouvernemental » au lieu de International. Il s’agit de montrer que c’est bien au niveau de chaque gouvernement d’agir et pas seulement aux niveaux des experts en hydrologie.


Prochaines réunions :

  • Avril 2019 : 23ème Conseil intergouvernemental à la 206ème session du Conseil exécutif de l’UNESCO ;
  • 14-14 Mai 2019 : Conférence Internationale sur l’Eau de l’UNESCO ;
  • 20 Septembre 2019 : 58ème session d’information du PHI ;
  • 2021 : 9ème Forum Mondial de l’Eau à Dakar.

En provenance des réseaux sociaux :

Le Conseil Mondial de l’Eau (World Water Council) semble avoir des problèmes de gouvernance (contestation des dernières élections) ce qui aurait des répercussions sur toute la « chaîne de l’Eau » et donc sur le PHI par ricochet.


Liens :
Description de la Phase VIII  : https://unesdoc.unesco.org/ark:/48223/pf0000218061_fre
Réunion technique des membres du Bureau du Programme hydrologique international (PHI) (annonce)